emploi économie Face Vosges #lesaudacieux

Innover pour dynamiser l’économie

En cinq années d’existence Face Vosges est devenu un partenaire économique incontournable pour l’attractivité du territoire. Que cela soit en faveur de l’emploi, de l’éducation ou plus largement de la vie quotidienne, le club, fort de son réseau d’entreprises membres, expérimente différentes actions pour lutter contre toutes les formes d’exclusion.

70% de taux de sorties positives, 50 embauches sur 2 événements, 2e club français en nombre d’entreprises membres ; les chiffres parlent d’eux-mêmes. Depuis sa création le 16 janvier 2014, le club Face Vosges n’a eu de cesse d’œuvrer pour dynamiser l’activité économique vosgienne. Si les premières actions sont timidement sorties de terre, les suivantes se sont épanouies en peu de temps.
« Nous sommes aujourd’hui là où nous pensions être dans 10 ans » confirme Thierry Poulet, directeur et membre du trio fondateur du club. Pourquoi une telle ascension surtout si rapidement ?
Probablement parce que « chez Face » -comme disent les initiés- ils osent, ils expérimentent et ils ne s’interdisent rien. « On a le droit de se tromper mais pas de ne pas essayer. On ne doit rien s’interdire, toujours innover, imaginer de nouvelles choses ». Comme ce jour de mai 2015 lors duquel ils ont l’audace d’inviter Myriam El Khomri alors Secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville pour promouvoir (entres autres) l’action CV vidéo. Sa venue à Epinal fut un accélérateur pour le club. Tout s’est ensuite enchaîné.

……………………..

Signe(s) distinctif d’audace : “on ose”.

Un chiffre : 150 entreprises adhérentes – 900 emplois à pourvoir au prochain match pour l’emploi (21 mars 2019 à Epinal – 6 juin 2019 à Remiremont)

Un mot : innovation.

……………………..

CV video photo ©FaceVosges #lesaudacieux

Rassembler les entreprises autour d’une ambition commune : dynamiser les Vosges

C’est cette même ambition et ce même culot qui sont à l’origine de la création du club sur le département des Vosges. L’histoire commence en 2011 par la rencontre de trois hommes : Stéphane Viry, Walter Meyer et Thierry Poulet. Ensemble ils ont cette idée folle de rassembler les entreprises vosgiennes autour d’une envie commune : celle de dynamiser le territoire par l’économie. « Pendant un an nous avons rencontré les entreprises et acteurs économiques du territoire. Nous nous sommes rendu-compte que beaucoup faisaient des actions, mais chacun dans leur coin. » A l’image du SAS football qui invitait les jeunes à rencontrer les entreprises lors d’ateliers citoyens. L’idée de les regrouper en s’appuyant sur l’existant pour créer des solutions nouvelles, émerge. Face Vosges structura l’ensemble.




“On a le droit de se tromper mais pas de ne pas essayer.
On ne doit rien s’interdire, toujours innover, imaginer de nouvelles choses”

Un laboratoire d’idées en faveur de l’économie

Avec une cinquante de membres à son actif, le club propose très vite des actions pour faire se rencontrer les personnes en recherche d’emploi et les entreprises qui offrent ces emplois. Les premiers contrats d’avenir sont signés dès 2014, dans le même temps que sont testés les CV vidéo. Les premiers à expérimenter l’outil, ce sont des jeunes éloignés de l’emploi. Cette façon différente, plus directe et vraie de « se vendre » porte ses fruits et apporte une belle notoriété au club. En 2015, naît le premier “Match pour l’emploi” mêlant activités sportives et offres d’emploi. Cet événement devient l’action phare du club par sa capacité à allier attractivité territoriale, employabilité, dynamisme et esprit sportif.
En 2016 les entreprises passent derrière la caméra pour promouvoir leurs offres d’emploi et dénicher des talents. Ces “CV à l’envers” seront d’ailleurs salués au niveau national. Enfin, plus récemment, les membres du club se sont penchés sur la question des « stages de 3e » avec cette volonté d’en finir avec le stage « photocopie ou d’observation ». En février 2019, un groupe de 7 élèves ont ainsi participé à un parcours de stage et ont pu visiter et découvrir des filières comme l’apprentissage et des entreprises comme Egger, Livio, Fives Cryo, Norske Skog, etc.

Des actions pour répondre à une demande sociétale

Aujourd’hui “en matière d’emploi nous sommes face à un paradoxe entre la demande et l’offre” expliquait Anne-Claire Goulon, présidente actuelle de Face Vosges, lors de la dernière assemblée générale du club. Ce sont en effet désormais leurs talents, leurs capacités, leurs compétences qu’offrent les candidats. Parce qu’on ne rentre pas tous dans des cases et qu’il est important de donner une chance à chaque individu en misant sur ce qu’il est vraiment.
Ce nouveau regard sur l’emploi et l’économie de manière générale est la vraie force de Face, défendue avec enthousiasme par Anne-Claire Goulon. “Le club place l’entreprise au commencement et au cœur de ses actions. C’est l’entreprise qui porte l’action, c’est elle qui l’imagine”.
La dernière née, “Objectif job” imaginée par Anne-Claire Goulon, est un défi que se lance le club. La mission est de permettre à une vingtaine de candidats de trouver un job en 4 mois. Et pour y parvenir le club mise sur des techniques qui ont fait leur preuve : le coaching individuel et collectif. A suivre…

CV à l'envers ©FaceVosges #lesaudacieux
parcours de stage de 3e - photo Vosges Matin #lesaudacieux

Crédit photos : Face Vosges et Vosges Matin

parcours de stage de 3e ©FaceVosges #lesaudacieux
intervention auprès des secondes ©FaceVosges #lesaudacieux
CV vidéo - photo kms communication #lesaudacieux




……………………..

CARTE SENSORIELLE

  • Une musique : peu importe pourvu qu’elle soit entraînante,
  • Une odeur : “celle des sapins des Vosges pendant une rando”,
  • Un goût : le goût des idées,
  • Un objet : un appareil photo,
  • Une chose à voir : le prochain match pour l’emploi (6 juin à Remiremont).

……………………..

Pour connaître toutes les actions et suivre l'actualité du club :

Un seul endroit : les réseaux sociaux.