aube les deux phares La Rochelle

La poésie pour expression

 

A 33 ans Raphaël Tassin signe avec « Temps Présent » son 5e recueil de poésies. Un ouvrage plus abouti, ouvert vers les autres, vers l’extérieur. De l’introspection à la recherche de soi, de sa vérité, il passe dans cet ouvrage, au dialogue, au partage de ce temps qu’il convient de vivre en pleine conscience.

La poésie est pour moi un moyen efficace pour dire beaucoup de choses en peu de mots. De manière implicite souvent mais aussi explicite” confie Raphaël Tassin. “L’idée de ce recueil est parti d’une citation de Desnos : « …si nous ne dormons pas c’est pour guetter l’aurore Qui nous prouvera qu’enfin nous vivons au présent ». Une phrase totem qui guide l’auteur depuis plusieurs années. L’insomniaque chronique qu’il est y lit un chemin à suivre, une réponse vers sa quête de vérité. Comme une évidence elle est revenue à lui pour ce recueil qui regroupe plusieurs textes datant pour certains de près de 2 ans. Tous abordent ces mêmes thématiques : notre rapport au temps et ce moment unique entre la fin de la nuit et le lever du jour. Néanmoins, contrairement à ses précédents livres, Raphaël y a choisi d’intégrer des illustrations, en résonances à ses mots.

……………………..

Signe(s) distinctif d’audace : utiliser la poésie comme moyen d’expression sensible.

Un chiffre : “sera un nombre : 34 parce qu’il y a 34 poèmes” et parce que Raphaël entre dans sa 34e année.

Un mot : présent.

……………………..

raphaêl Tassin temps présent poésie photo ©kmscommunication pour lesAudaciueux

Assez rapidement je me suis rendu compte qu’il manquait quelque chose. Seuls, mes textes semblaient en déséquilibre. J’avais besoin de confronter mes poèmes à d’autres regards. J’ai donc demandé à d’anciens étudiants avec qui j’avais gardé contact s’ils avaient envie, et s’ils pouvaient, illustrer mes textes”. Tous ont reçu l’intégralité de l’ouvrage et chacun a choisi le ou les morceau(x) à illustrer. “Je leur ai donné carte blanche et le résultat est aussi surprenant que superbe. Il a un équilibre idéal entre chaque élément. Les photos, les aquarelles servent les textes autant que les mots éclairent les illustrations”.  L’ensemble fait sens apportant un éclairage certain au lecteur.

“Etre poète n’est pas une ambition que j’ai, c’est ma manière à moi d’être seul.” Fernando Pessoa

Des poèmes pour s’exprimer

L’idée de la préface va dans le même sens. “Je voulais expliquer pourquoi je faisais ça, pourquoi j’utilisais la poésie pour m’exprimer. Je souhaitais aussi sortir de l’égotisme de l’écriture pour faire quelque chose de plus grand“. L’écriture et la poésie sont venues à Raphaël très jeune, comme l’envie de publier ses écrits. Son premier recueil sorti alors qu’il n’avait que 20 ans (?) abordait déjà cette question de la recherche d’identité. Des textes sombres, douloureux, parfois difficiles à lire tant l’émotion y était forte. Dans ce 5e ouvrage, la douleur est moins présente, reste seulement une douce mélancolie. Celle que l’on ressent parfois lorsque l’on est seul.e face à soi-même. “Je suis insomniaque j’écris donc beaucoup la nuit, notamment lorsque le jour se lève. C’est un moment de complète liberté dans lequel on est confronté à soi-même“. Cette aube, très présente dans « Temps Présent » nous projette dans l’immédiateté et la sincérité de l’écriture.

Ecrire, c’est être seul au milieu de tous  

J’ai choisi depuis longtemps de faire de l’écriture le plus grand chantier de ma vie (…) l’instrument de mon humanité ” détaille Raphaël Tassin dans la préface de son livre. Un outil plus exactement, qui lui permet de continuer à être parmi ses contemporains, “seul au milieu de tous“; présent à lui-même dans sa quête de vérité. Une réflexion personnelle de plusieurs années qu’il  a choisi cette fois-ci de partager avec d’autres artistes et avec ses lecteurs à travers cet ouvrage sensible.

recueil poésie temps présent ©kmscommunication pour les Audacieux
recueil poésie temps présent Florian Grünauer, Sentinelles
photo poésie temps présent
extrait recueil poésie Temps Présent
Raphael Tassin auteur de Temps présent photo ©kmscommunication pour les Audacieux



……………………..

CARTE SENSORIELLE

  • Une chose à voir : le lever du soleil
  • Une odeur : celles liées à la ville
  • Un goût : l’amertume du café
  • Un objet : l’objectif d’un appareil photo. Le côté photographique donné aux textes
  • Une musique : “La violence et l’ennui” de Léo Ferret

……………………..

Pour aller plus loin :

Historien de l’Art, Raphaël Tassin est enseignant à Paris EPHE. Sa prochaine publication est prévue en fin d’année 2019. Ce sera une version remaniée de sa thèse sur l’architecte Giovan Betto.

“Temps présent” est disponible en ligne ici.
Textes de Raphaël TASSIN, illustrés par Philémon ADAM ; Florian GRÜNAUER ; Lily BINEAU ; Bérénice MANSUY.

 

Légendes photos :
Photo de “une” : L’aube à La Rochelle, lieu qui a inspiré à l’auteur le poème “Les deux phares”
Ci-dessus, de gauche à droite :
1-“Pour une année à venir” texte de Raphaël Tassin illustré d’une aquarelle de Bérénice Mansuy.
2-photographie de Philémon Mansuy, Charleroi, Bords de Sambre la nuit.
3 et 4-“Sentinelle” texte de Raphaël Tassin inspiré de l’œuvre photographique de Florain Grünauer