émaillerie deycimont

Les randonnées qui amènent vers un mieux-être

Construisant sur son expérience d’enseignante en EPS, Albane Lessard désirait enseigner et transmettre différemment en accompagnant individuellement les personnes. Après une reconversion en qualité d’accompagnatrice en montagne, elle a créé « Sorties de routes » pour proposer des randonnées d’un nouveau genre, placées sous le signe du bien-être, reliant la nature à l’Être.

« J’ai beaucoup marché pendant tout le temps qu’a duré ma formation d’accompagnateur de moyenne montagne. Et cela me faisait beaucoup de bien. » En évoquant ses souvenirs Albane Lessard a encore les yeux qui brillent d’émotion. Son regard balaie tendrement les sapins et hêtres qui l’entourent avant qu’elle ne poursuive : « je suis convaincue du bien-fait de la nature sur notre mieux-être. C’est la raison pour laquelle j’ai joint cette spécialité à mon rôle d’accompagnatrice. Je voulais faire plaisir aux autres et les amener à éprouver cette sensation de bien-être que j’ai pu ressentir lors de mes balades en forêt ».

« Sorties de routes » voit ainsi le jour en 2015. Un nom au titre évocateur pour traduire la spécificité d’Albane : « j’aime sortir des sentiers battus – et donc balisés – pour découvrir de nouveaux chemins, me perdre pour mieux me retrouver ». Des nouvelles routes qu’elle peut ensuite proposer à ses groupes. « C’est essentiel de varier les paysages pour que le partage soit réussi. Quand j’accompagne un groupe de personnes je ne suis pas à côté d’elles, ou devant elles, mais avec elles. »

……………………..

Signe(s) d’instinctif d’audace : entreprendre une reconversion professionnelle toute seule et tardivement.

Un chiffre : 1 – “car c’est le commencement de tout. Et parce que j’aime les chiffres impairs”.

Un mot : liberté.

……………………..

Des randonnées en raquettes pour pister les animaux l’hiver ou des balades en plein cœur de la forêt l’été, les sorties proposées sont toutes adaptées au public accompagné, donc toutes personnalisées, avec néanmoins un fil rouge : que chacun éprouve une sensation de bien-être. C’est en lisant la signification de ce terme utilisé presque à toutes les sauces aujourd’hui que l’on comprend le sens de la démarche d’Albane. Le bien-être est un « état agréable qui résulte de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit » (Extrait Larousse).

“Savoir se perdre, pour mieux se retrouver”

Comme toute activité physique d’endurance, la marche apporte des hormones de bien-être (endorphine, dopamine). Il est possible d’accentuer les effets bénéfiques en se concentrant sur la respiration. C’est ce qu’Albane appelle «la marche consciente. L’objectif est de se concentrer sur le moment présent, d’oublier le quotidien, de penser à d’autres choses qu’au travail ou à ce que l’on va manger le soir venu… Pendant la randonnée, j’invite le groupe à faire des pauses. Tous les sens sont alors sollicités pour explorer l’environnement. Les arbres et la forêt sont un excellent support pour se recentrer sur ses sensations, puis se relâcher et lâcher prise.”  La sylvothérapie est en route et prend tout son sens dans les Vosges.

L’évidence de la sylvothérapie

« Nous avons ici, dans les Vosges, des forêts magnifiques dans lesquelles on se sent comme couvé par les arbres et des clairières immenses à ciel ouvert. La sylvothérapie, ce contact privilégié avec la nature, était une évidence que je voulais partager avec mes groupes. » C’est scientifiquement prouvé par les Japonais : après 30 minutes passées en immersion en pleine forêt, le corps et l’esprit s’apaisent naturellement en réaction aux senteurs respirés. « L’humidité des sous-bois, la verdure de la mousse l’été c’est magique. L’hiver c’est différent, le spectacle qui s’offre à nous est immédiat, spécialement par sa nature éphémère. Il suffit à faire prendre conscience de notre présence ici et maintenant».

Sur la piste des chamois ©sortiesderoutes #lesaudacieux
la canopée depuis la tour de Merelle à Gérardmer ©kmscommunication

Vue depuis la Tour de Merelle ©kmscommunication.

randonnée bien-être ©sortiesderoutes #lesaudacieux
randonnée en raquettes ©sortiesderoutes #lesaudacieux



……………………..

SA CARTE SENSORIELLE

  • Une musique : électro,
  • Une odeur : celle des agrumes car “elles me font penser à l’odeur des aiguilles du sapin, du douglas et des résineux en général,”
  • Un goût : le chocolat,
  • Un objet : une paire de lunettes de soleil,
  • Une chose à voir : le dessus de la canopée d’une forêt, “comme on peut le faire en montant à la tour de Merelle à Gérardmer(photo ci-dessus).

……………………..

Pour aller plus loin :

Pour sortir des sentiers battus et respirer au grand air, consultez le site internet d’Albane.
Photos ©Sorties de Routes